Jupe à noeud / Ribbon skirt

Pour commencer à rattraper mon retard, voici une petite jupe cousue il y a quelques mois. Au départ je ne voulais pas la montrer parce qu’elle n’était pas encore complètement terminée à mon goût (explications plus bas), mais finalement je la porte telle quelle régulièrement, donc il est plus que temps de la faire admirer !

Today I’m sharing a simple skirt I made a few months ago. I didn’t want to post it for some time, because it’s not a totally completed project (I’ll explain why below), but since I’m wearing it a lot lately, I want to share it anyway.

C’est une jupe on ne peut quasiment pas plus simple, sans patron. La base : un rectangle, un élastique à la taille. Ceci dit je voulais une jupe vraiment ample sur le bas, mais pas non plus trop en haut, du coup je ne me suis pas contentée de faire rectangle + élastique. J’ai d’abord froncé le rectangle sur la ceinture pour le réduire à la largeur de mes hanches environ, et là j’ai mis un élastique. C’aurait été plus élégant avec une ceinture plate et une fermeture, sans l’épaisseur ajouté par l’élastique à la taille, mais elle est plus confortable comme ça. ;p J’ai fait des coutures anglaises sur les côtés pour une jolie finition, et l’ourlet est un ourlet invisible machine (donc quasi invisible).

It was a really simple project that I made without a pattern: a rectangle skirt with an elastic waist. The only trick is that since I wanted it to be really full at the bottom but not have a very thick waist, I made it a tiny bit more complicated that just a piece of fabric + an elastic. The skirt is made of two pannels cut in the whole width of the fabric. I started by gathering and attaching the skirt to a waistband about the size of my hips, and then added elastic inside this reduced waistband. It’s not as elegant as with a “flat” fixed waistband, but it’s more comfortable. ^^ The side seams are french seams and the hem is a machine-made invisible hem, for a nice finishing touch.

J’ai eu envie de m’amuser un peu, du coup j’ai décidé d’ajouter un gros noeud amovible dans le même tissu. Je pense que la forme de ma jupe m’a rappelé les vêtements que je pouvais voir au Japon et que c’est de là que je tire cette idée. En tout cas j’en suis très contente ! J’adore ce petit détail girly, et la jupe prend un aspect plus ou moins élégant selon que je mets le noeud ou non et en fonction du haut que je mets avec, c’est rigolo. Même si elle est simple j’aime vraiment beaucoup cette jupe, son tombé est agréable et je me sens jolie et particulièrement féminine dedans. J’avais dans l’idée de créer d’autres accessoires pour avoir toute une tenue assortie, mais pour le moment je ne l’ai pas encore fait.

To make it a little bit fancier I decided to add a detachable bow of the same fabric. I think the shape of the finished skirt reminded me of the skirts japanese women tend to wear and that inspired the bow. It’s exactly the kind of details you see in japanese fashion that aren’t so common in western countries (I think). I love this girly touch, and the skirt looks different depending on whether I add the bow or not, more elegant or more casual. I’m really happy with this project even if it was quite simple. It’s a real pleasure to wear, I feel pretty and feminine in it. I wanted to make other accessories to try and create a whole look, but I haven’t done anything more yet. We’ll see if I add something in the future.

Le tissu a été acheté en soldes au Japon peu de temps avant mon départ en 2009. Et dire que je comptais l’utiliser rapidement ! ^^; J’ai craqué sur le motif de broderies et dentelles. Vu que le tissu n’est pas très épais (= un peu translucide) et qu’il est en coton (= colle aux collants), j’avais acheté en même temps du tissu de doublure assorti pour doubler la jupe. Et voilà l’explication sur le fait que la jupe n’est pas finie : en montant les fronces je me suis ratée, je les aies cousues du mauvais côté de la ceinture ! Impossible de rajouter une doublure comme prévu, à moins que la fixer bizarrement à la ceinture ou de tout découdre. Hors de question de refaire mes fronces ! Du coup je me suis dit que je ferais un jupon avec le tissu de doublure. Et je ne l’ai toujours pas fait, bien entendu. Finalement elle n’est pas si transparente que ça, du coup je la porte quand même, et je crois que je ferais le jupon à l’automne si je veux continuer à la mettre avec des collants. ;p

I got the fabric on sale in Japan a short time before I left for France, in 2009. The funny thing is that I was planning on using it quickly! ^^; I loved the embroidery/lace motif and the rich brown color. Since the fabric isn’t very thick (meaning it can be a little see-through) and it’s 100% cotton (meaning it will cling to my tights in winter), I had bought some lining fabric to go with it and line the skirt. And here comes the part where the skirt isn’t really done yet: I mixed up the steps when I attached the gathered skirt to the waistband, which made it impossible to add a lining properly. Since I didn’t want to undo everything, I decided to leave the skirt as is and make a separate petticoat/half slip (not sure if there’s a difference between the two words) with the lining fabric. And of course I still haven’t made it to this day. It’s not really needed for summer (the skirt isn’t that much see-through), so I guess I’ll make it this autumn if I need it. ;p

PS : les jolies chaussures que j’en profite pour montrer viennent de chez Eram, je les ai achetées à l’automne dernier. Elles sont de trois degrés de marron (le dernier tire sur le bordeaux)

PS: the lovely shoes I’m wearing in those pictures come from Eram, I bought them on sale last winter. They’re made of three shades of brown (the last one being almost burgundy).

10 Comments

Filed under sewing

Hello!

Désolée pour cette interruption non planifiée des posts par ici… Je me suis retrouvée un peu submergée par les événements, alors même que j’avais plein de choses à partager avec vous. La fin du mois de mai a été chargée en travail et choses à préparer, suivie par un voyage de quelques jours à Bordeaux pour le mariage de l’une de mes meilleures amies, une semaine de rhume, un autre mariage, la préparation de l’anniversaire du chéri, l’anniversaire du chéri et enfin une période de repos imposé nécessaire. Mais me revoici, et j’espère bien me rattraper !

J’ai plusieurs tenues à vous montrer (notamment la robe du patron frankenstein, qui fut terminée à temps), des trouvailles de brocante à partager, une série sur les fronces à finir et un bloganniversaire à fêter ! Eh oui, ce petit blog a eu deux ans en plein milieu de ma période la plus chargée et par conséquent dans le silence le plus total. Etant donné que je n’ai pas non plus fêté sa première bougie l’an dernier, je voudrais faire deux en un. J’ai quelques idées, il me faut maintenant du temps. Je décrèterai donc une période de non-anniversaire pour me rattraper lorsque tout sera prêt. :) En attendant : JOYEUX DEUX ANS MON PETIT BLOG !! Et merci à vous qui me lisez, que vous soyez abonnés ou lecteurs de passage. Et merci à tous ceux qui laissent un petit commentaire, j’adore les lire ! Que ceux qui passent en silence n’hésitent pas à en écrire aussi, je ne mords pas. ^_^

I’m sorry for the unplanned break I took from blogging lately. I got overwelmed by all the things I had to do and couldn’t find time to write any posts. The end of May was really busy at work, plus I had to organize a few things and finish my “frankenstein” dress (which was ready on time), then I left for Bordeaux (south-ouest of France) for a few days to attend to my oldest friend’s wedding, came back to Paris with a cold that left me very tired, went to another wedding, prepared my other half’s birthday and finally took it easy for a week so that I could get some needed rest. But it is sad because there were quite a few things I wanted to share here, so I’ll have to catch up.

I have several garments to show you, some flee market finds that I have to share, my series on gathers to finish and a blog-anniversary to organize. Yes, this blog turned two at the busiest time so I couldn’t even write the tiniest post for the occasion. Since I didn’t do anything last year either, I’d like to do something nice this year. As soon as I get the time, I’ll set up a unbirthday party. ^_^ In the meantime I want to wish a very happy birthday to this tiny blog, and say a big thank you to all those who are ready it, be it followers or occasional readers. And please leave me comments when you stop by, I love them! ^_^

6 Comments

Filed under miscellaneous

Work in progress

Deux projets un peu ambitieux, surtout vu le temps que j’arrive à dégager pour la couture… ^^;

Une robe faite maison à partir d’un patron frankensteinisé… Ce projet-ci a une deadline qui se rapproche à grand pas, je croise les doigts pour réussir à terminer à temps…

This is the franken-pattern of what I hope to be a lovely dress. The deadline for this is approaching quickly, I hope I can finish it on time! Please cross your fingers for me.

Une étole en devenir. On en est encore loin hein ? ^^; Il s’agit de mon premier “gros” projet au crochet, je réalise à quel point ça prend beaucoup plus de temps que la couture. Vous verrez peut-être le produit fini avant six mois, avec un peu de chance. J’espère qu’on gagne sacrément en vitesse avec l’expérience. ^^;

This should become a stole. Quite some work left to do, right? ^^; This is my first “big” crochet project. It makes me realize how much longer it takes to make something that way rather than sewing it. I somehow knew it would take long, but I didn’t know it would be that much! With some luck I’ll be able to show you the finished product before next year. I hope time does improve a lot when you get more experienced… ^^;

2 Comments

Filed under crochet, sewing, w.i.p.

Utilisation des fronces, partie 1 / Different uses of gathers, part 1

Suite au dernier post qui explique une méthode pour faire les fronces, j’avais envie de continuer d’explorer le sujet en abordant l’utilisation des fronces. Maintenant que l’on a vu comment les faire, quoi de mieux que de voir quoi en faire ? Je pense faire ça en plusieurs parties : tout d’abord parler des usages plus communs, ensuite montrer des constructions un peu plus originales. Quand on y réfléchit, il y a vraiment plein de façon de tirer parti de cette technique ! Voici donc la première partie, en images (tirées de mes livres de couture. Si vous cliquez sur les images vous irez sur mon Flickr, où j’ai mis les sources dans la description de chaque image).

After my last post I wanted to dive more deeply into the world of gathers, and make a follow-up post on how they are used in clothing. It turns out there is quite a lot to say about them, so this will be a series of two or three posts. First we’ll see the most common uses of gathers. Everyone probably already know about them, but I thought it would be nice to start with simple pieces with gathers uses listed by type. Then we’ll see some more original pieces. Most of the pictures are from my books and magazines collection (if you click on them you’ll go to my Flickr where I listed the sources).

A la taille / At the waistline

Le but est d’épouser le corps au niveau de la ligne de taille pour ensuite permettre à la partie jupe de s’évaser. C’est je pense l’un des emploi les plus classiques et les plus utilisés, avec les volants et les manches bouffantes.

The goal here is to have a fitted garment at the waistline that will get fuller at the bottom. I think it’s one of the most common use of gathers, with ruffles and puffy sleeves.

Version empire / Empire waist


Version petites fronces pour un haut pas trop large / Small gathers so that the top isn’t very wide


Version fronces plus prononcées pour une “jupe” assez évasée / This version has more gathers, so that the skirt part is fuller

Version taille normale / Natural waist

Les jupes bouffantes froncées à la taille se retrouvent notamment pas mal dans la mode des années 40/50/début 60, et je suis totalement fan ! On les retrouve également dans l’histoire plus ancienne du costume occidental bien entendu.

Full gathered skirt are a common thing in fashion from the 40’s, 50’s and early 60’s. I love that type of skirts! Of course they were also commonly used in more ancient history.


Jupe bouffante sur une robe de 1957 / Full gathered skirt on a 1957 dress

Version taille basse / Low waist

Ca se retrouve également pas mal dans la mode des années 50, avec les bustes allongés qui se terminent sous la taille véritable. C’est ce que j’ai fait pour ma robe 50s bleue :

You can find a lot of those in fashion from the 50’s also, with the “long torso” trend where the waistline was below the waist. That’s what I used for my blue 50’s dress last year:

C’est pas mal utilisé de nos jours pour des jupes type jupon, où les fronces démarrent sous un empiècement ajusté. Voir la section “sous un empiècement”.

Today it’s most commonly used in skirts where the gathers start under a yoke, see the part about yoke.

Les volants / Tiered skirts & ruffles

Pour constituer une jupe faite de plusieurs volants, attachés ou non ensemble, ou bien pour faire un unique volant décoratif sur un vêtement.

Gathers are used to make tiered or ruffle skirts. Ruffles can also be added to different parts of a garment as an embellishment.


Robe à taille empire (froncée donc) et jupe à étages comme je les appelle. ^_^ / Dress with a tiered skirt.


Jupe à volants / Ruffle skirt


Volant décoratif en bas d’un haut ou d’une jupe / Ruffle at the bottom or a tunic, dress or skirt


Volants en bas des manches / Ruffle at the bottom of sleeves


Petit volant décoratif autour de l’encolure pour un haut un peu plus habillé / A ruffle was added to the neckline of this bolero, which makes it look at little fancier

Sous un empiècement / Under a yoke

Haut / Top

Bas / Bottom

Comme je le disais au-dessus, il peut aussi s’agir d’un empiècement sur une jupe, auquel cas les fronces démarrent au niveau des hanches. Cela réduit l’épaisseur au niveau du ventre. Voir cet exemple chez miss Eolune.

You can also have yokes in skirts, which make the gathers start below the waist, around the hips. That makes the skirt full without having to much thickness at the waist. See this example by Eolune.

A l’encolure / At the neckline


Ici elles décorent l’encolure tout en donnant un peu de largeur à ce haut. / Here the gathers embellish the neckline and give a little fullness to the top.

A la poitrine / At the bust

Elles s’utilisent également pour mettre en forme la poitrine sur un haut ou une robe à taille empire.

You can also use gathers to shape the bust part of an empire waist dress or top.

Au manches / At the sleeves

Les fronces peuvent être uniquement au niveau de la tête de manche pour donner un peu de relief au niveau de l’emmanchure, ou bien en bas pour les resserrer sur le bras. Cela permet de créer des manches avec une jolie forme bouffante. On en a un exemple avec la dernière photo juste au-dessus.

Gathers can be at the sleeve cap to make it stand up a little, or at the bottom to tighten it around the arm. This creates a nice puffy sleeve. You can see an example of that on the last picture.

J’espère que cette petite ballade dans le monde des fronces vous plaira à lire autant qu’elle m’a intéressée à faire, et je vous donne rendez-vous prochainement pour le deuxième épisode. ^_^ Si vous avez des utilisations communes ou originales de fronces à faire partager, n’hésitez pas à laisser un petit commentaire !

I hope you will enjoy this journey in the world of gathers as much as I enjoyed researching it for you. If you have common or uncommon pieces with gathers to share, please leave a common I’d love to hear about it!

1 Comment

Filed under fashion, vintage fashion

Tutorial: faire des fronces / how to make gathers

La semaine dernière on me demandait conseil pour les fronces du sac Lisette. Cela m’a donné l’envie de faire un petit tuto pour décrire la méthode que j’utilise pour faire les fronces, afin que d’autres puisse en bénéficier.

Last week someone left a comment here looking for advice on making the gathers for the Lisette bag. This gave me the idea to talk about the method I use for gathering, as it could be useful to others.

En me replongeant dans mon livre de couture l’an dernier j’ai découvert les fronces préparées à la machine, et je suis adepte depuis. C’est plus rapide à préparer et pour moi le résultat est plus régulier. En revanche c’est peut-être un peu plus long à défaire : ça utilise du fil normal au lieu de fil de bâti (ce qui est utile pour un tissu résistant, le fil casse moins facilement), et les points sont plus serrés que ce que je fais à la main. J’imagine que c’est une question de préférences, mais dans les cas où il n’y a pas à défaire le bâti après, je n’aurais aucune hésitation à utiliser la machine. Pour illustrer ce post j’ai utilisé une chute du même tissu que mon sac.

I discovered this method to prepare gathers by machine instead of doing it all by hand last year in my sewing book. I’ve been using it ever since, because it saves time and, in my case, it makes more regular gathers. It uses regular thread in place of basting thread, which is good for thick fabric because your thread won’t break as easily. It’s not as easy to remove the gathering threads afterwards, but sometimes you don’t have to. I left them in place on the Lisette bag since they’re hidden inside. For this tutorial I used a remnant of my bag’s fabric.

Préparer des fronces à la machine / How to make gathers

- choisir le point droit sur la machine et fixer la longueur de point sur la longueur maximale
* choose the straight stitch on your sewing machine and set the stitch length to the maximum length

- régler la tension du fil à zéro
* set the thread tension to zero

- piquer une première ligne de fronce le long du bord à froncer. Sur le sac Lisette il s’agit du long bord droit.
* stitch a first straight line along the part that will be gathered

- piquer une deuxième ligne à environ 6 mm de la première. Il faut essayer d’être régulier et bien aligner les deux lignes (début et fin qui concordent).
Sur le sac Lisette j’ai placé les deux lignes à l’intérieur de la marge de couture pour ne pas avoir à ôter les fils ensuite. Sur les photos la ligne de couture est tracée en bleu.
* stitch a second line approx. 6mm away from the first. Be as regular as you can so that the stitches match.
On the Lisette bag I stitched both lines inside the sewing allowance so that I didn’t have to remove the threads. On the pictures the sewing line is in blue.

- pour épingler le tissu à froncer au tissu auquel il sera fixé, je repère des points stratégiques à aligner sur chaque tissu : extrémités, milieux, quarts, etc.
* to pin the gathered fabric to the fabric it will be attached to, I start by marking different corresponding points on each fabric (middle of the gathered section, quarter, …).

- Je peux ensuite les faire correspondre et épingler les tissus ensemble. Les épingles sont perpendiculaires aux lignes de fronce. Comme ça ça ne gêne pas les fronces, ça se retire facilement au fur et à mesure qu’on pique et au pire si on en oublie une on a de grandes chances de ne pas planter l’aiguille dedans.
* then I match them before pining. This will help spread your gathers evenly. The pins are perpendicular to the stitching line.

- pour faire les fronces, ne pas toucher aux fils de canette (au dos du tissu), tirer uniquement les fils du dessus. Enrouler les fils autour d’une épingle d’un coté pour les bloquer et commencer à tirer sur les fils de l’autre côté. Il faut y aller doucement et bien faire avancer les fronces créées au fur et à mesure, pour ne pas créer de bouchon. Encore plus avec un tissu épais comme celui-ci. Ne pas forcer sur les fils qu’on tire. Lorque ça bloque, pousser les fronces en les tenant entre le pouce et l’index pour mieux les répartir sur le tissu. Vous trouverez en dessous une petite vidéo qui illustre cette étape.
* the gathers are made using only the top threads. Those at the back of the fabric are left alone. First you have to block one end of the threads, by rolling them around a pin. You then pull the threads at the other end to create gathers. Move them to the other end as you go. Go slowly and do not pull too hard, especially with thick fabrics. If it seems the thread won’t go further, stop pulling and move the gathers towards the other end before you start pulling again. Here is a little video I made to show what I’m talking about:

- lorsque les fronces sont bien réparties et les deux tissus bien alignés, fixer avec quelques épingles toujours dans le même sens. Il ne reste plus qu’à piquer en suivant la ligne de couture. Ne pas oublier de remettre un point droit normal en rétablissant la tension usuelle.
* when the gathers are looking good and the two fabrics are aligned, add some pins so that the top fabric can’t move. All you have to do now is stitch on the sewing line. Do not forget to set the stitch length and thread tension back to their usual values first!

Voilà ! N’hésitez pas à laisser un commentaire pour me dire ce que vous pensez de ce petit tuto !
I’d be happy to know what you think of this tutorial, so do not hesitate to leave a comment.

Il existe bien entendu d’autres techniques pour les fronces. La méthode classique, que ma mère m’avait expliquée, est de les préparer à la main au fil de bâti, en piquant ensuite entre les deux fils de fronce. Et vous pouvez trouver aujourd’hui des pieds fronceurs pour machine, qui froncent et piquent tous seuls en une seule fois. J’en ai un mais lorsque je l’avais testé pour ma robe bleue il ne pouvait pas froncer assez, du coup je ne m’y suis pas vraiment mise. Ca donnera peut-être lieu à un autre post plus tard si je fini par l’apprivoiser. ^_^

There are of course other ways to make gathers. The classic way, that my mother taught me, is to prepare them by hand with a basting thread and then sew between the two gathering lines. You can also get a gathering foot for your sewing machine. Those gather and stitch all in one step. I have one but I haven’t really used it yet. Maybe I’ll write about those in a future post if I get used to it. ^_^

4 Comments

Filed under tutorial

Nouveaux livres dans ma bibliothèque / New books

Bonjour ! Avant de partager avec vous mes projets en cours, j’avais envie de vous faire découvrir mes derniers achats de livres japonais. Apres avoir résisté lorsque je les ai feuilleté au Japon, puis pendant des mois ensuite, j’ai fini par craquer lors de leur sortie en France. Eh oui, il s’agit d’ouvrages nippons traduits en français ! Voici mes modèles préférés de ces deux ouvrages.

Before sharing my current projects with you I thought I’d show you pictures from my last japanese books. Or should I say french book? Those are actually popular japanese sewing books that have been translated and released by french editors.After being able to resist them in Japan and for months since, I finally gave in when they appeared in France. Here are my favourite pieces from those two books.

~~~~~~~~~~~~

Lisette

Cela fait un moment que je l’ai acheté, et vous avez déjà vu le sac qui en est tiré.
I got this one a few months ago. The bag I posted about before is made from it.

~~~~

C’est pour ce tablier que je l’ai pris, je suis complètement fan. Une version test est en cours depuis des mois, il faut que je la termine.
I got the book because of this pattern. I’m so in love with this apron (which would make a great skirt too)!

~~~~

Le fameux sac / The bag

~~~~

~~~~

Une anecdote rigolote : la couverture française reprend une photo du livre, où l’on voit une japonaise, alors que la couverture japonaise originale montre des pièces de patron avec du texte français. Ironique, non ?

What thing I find funny: the original (japanese) cover shows patterns pieces with writings in French. And for the french version, they changed this to show a japanese girl. Isn’t it ironic?

~~~~~~~~~~~~

La couture au féminin (titre original : “feminine wardrobe”)

Celui-ci est tout récent. J’ai attendu avec impatience le jour de sa sortie à partir du moment où j’ai appris qu’il allait arriver par chez nous. Si j’avais pu je serais allée l’acheter le jour même ! ^^;
This one is very recent, it just got out last Saturday. I was really excited when I heard it was going to be released in France.

C’est le modèle de couverture qui m’a finalement fait craquer. J’adore cette robe, je la trouve extrêmement féminine et très jolie.
The cover dress have been tempting me for a very long time. It’s my favourite from the book.

Cette photo montre une robe similaire, avec des manches plus longues. J’ai voulu l’ajouter car je la trouve très jolie et poétique.
This is a picture I like of a similar dress. The sleeves are longer. Isn’t this picture poetic?

~~~~

~~~~

~~~~

Le haut de cette robe est fait en bord côte. J’aime bien l’idée, ça permet un haut ajusté, et le contraste des matières doit être sympa.
The top part of this dress is made from a knit fabric.

~~~~

~~~~

Le livre donne 7 patrons de base et 3 vêtements pour chaque patron. Les différences sont surtout au niveau de la longueur, des manches ou de petits détails.
This book gives you seven basic patterns and explains how to make three garments from each, most of the time by changing the length, sleeves or small details.

5 Comments

Filed under books

Sac solidaire / Charity bag

La vente Inspiration Japon au profit du Japon démarre samedi 16 au matin. Même si ce fut tout juste pour cause d’emploi du temps surchargé (mal géré ?), j’ai réussi à tenir mes engagements et contribuer d’un petit quelque chose. Voici donc les photos de ma première version du fameux sac Lisette.

On Saturday is the launch of the Inspiration Japon charity sale for Japan. I had a busy schedule the past weeks so it was hard to find the time to sew, but I managed to finish (almost) on time! I’m happy to share with you my first bag from the Lisette japanese pattern book.

J’avais envie de faire quelque chose qui soit utile et qui ne risque pas de poser de problèmes de taille. La seule contrainte imposée était que ce soit lié au Japon (par le tissu, le thème, le patron…). Cela m’a donné une excuse pour tester le patron du livre Lisette, qui semble avoir pas mal de succès chez les couseuses japan addict. Le fait de ne pas avoir de destinataire précise m’a permis d’en faire une première version sans prise de tête, où j’ai suivi le patron et les indications tels quels, en ajoutant quand même une doublure. Simplicité certes, mais je n’imagine pas un sac de ce genre sans doublure pour le finir et le protéger !

I wanted to make something useful and for which the buyer’s size wouldn’t matter. An accessory therefore seemed appropriate. The only constraint was that the object offered had to be related to Japan in some way (fabric, theme, pattern…). I wasn’t really inspired by my japanese fabrics for this, so I turned to my patterns and decided to try this bag. It seems quite popular in the french sewing community, I thought it would be a good occasion to try it. In a sense it was liberating to make this without anyone in mind, as I was able to just follow the pattern and instructions. I didn’t feel compeled to modify it to suit someone’s need in particular. I did add a lining though, as I feel such a bag wouldn’t be complete without it.

Les deux tissus 100% cotons utilisés viennent de chez Ikea. Pour l’extérieur un tissu suffisamment foncé pour (j’espère) ne pas être trop salissant, mais plein de gaité avec ses fleurs et oiseaux colorés. Et pour l’intérieur un beige clair tout simple, pour ne pas trop charger. J’aime bien l’opposition des deux, du coup je vous ai fait une photo “dedans dehors” !

I got the fabrics from Ikea. I chose a dark yet joyful fabric for the outside, and a light coloured simple one for the inside. Both are cottons. I like the constract between the busy print and the lining fabric. Here is an inside out picture for you to see it better:

Pas de souci particulier avec le patron. La principale difficulté fut de piquer les anses au niveau de la jonction avec le corps du sac, où il y avait beaucoup d’épaisseurs.  Je me suis un peu battue, et mes points ne sont pas aussi réguliers que je le voudrais, mais tout s’est bien terminé ! Et globalement je suis assez contente, je me suis appliquée et j’ai vraiment essayé de soigner les finitions (mais bien entendu on ne les voit pas vu que c’est à l’intérieur, entre les deux tissus). C’est un peu stressant de faire un sac qui sera acheté, il faut qu’il tienne !

I didn’t have any problems with the pattern, it’s quite easy to construct, even if the gathers make it a little time consuming. The only difficult part was sewing the handle at the point where it’s attached to the body, as it’s quite think there because of the different layers of fabric. The stitching line is not as straight as I’d like it to be, but it is ok. All in all I’m quite pleased with it, and happy with the finishing I did. I tried my best so that the person who will get it would be happy with it. It’s a little stressful to know the bag will be bought by someone I don’t know, it feels like a big responsibility.

Ci-dessus ne petite photo pour vous montrer la taille. Il est plus grand que je l’imaginais ! Ceci dit il n’est pas non plus encombrant, et grâce à sa taille et aux fronces qui donnent du volume il contient beaucoup de choses. Preuve en image ci-dessous avec tout mon barda (et y’avait encore de la place !).

I took a picture where I hold the bag for size comparison. It’s bigger than what I first thought. Thanks to its size and the gathers, it can hold quite a lot of stuff, as you can see below:

Je n’ai pas le courage de m’y remettre de si tôt, mais dans l’ensemble il n’est pas compliqué à faire, et la forme est sympa, donc je pense que lui et moi nous nous recroiserons dans le futur. Ca n’est pas forcément le style de sac que j’achèterai, mais à faire c’est sympa. Et puis il faut savoir bousculer ses habitudes. ^_^

I don’t feel like making another one right away, but since it’s not really difficult and the shape is nice, I guess this bag and I will cross paths again in the future. It’s not the kind of bag I’d think of buying, not really my usual thing, but it’s nice to make. And it’s good to change one’s habits sometimes. ^_^

9 Comments

Filed under sewing