Category Archives: books

Retour à une vie normale

Eh non, je n’ai pas oublié ce blog, ce petit bout de l’Internet qui constitue mon refuge créatif. Enfin, mon refuge pour parler de création. Je suis vraiment désolée de l’avoir un peu laissé à l’abandon tous ces mois durant. Ce n’est pas faute pourtant d’avoir eu des choses à raconter et l’envie de partager. Loin de là ! C’est le temps qui a manqué…

Hello there! See, I haven’t forgotten this blog, my tiny crafty place of the Internet. I’m really sorry I haven’t been around for all those months. It’s not that I didn’t have anything creative to talk about, far from it. But time seemed to disappear so fast I didn’t have any left…

Ca n’est pas évident de revenir après une si longue absence. Forcément, on se demande s’il y aura encore quelqu’un pour lire à l’autre bout du câble Ethernet ou des ondes Wifi. Car pour partager, il faut un correspondant de l’autre côté. On ne sait trop que dire, comment le dire. Doit-on redémarrer de but en blanc avec quelques projets, comme si de rien n’était ? J’ai eu envie de reprendre en douceur et de faire un lien avec ce que je racontais cet été. Vous vous rappellerez peut-être la perle que j’avais découverte en brocante, cette compilation d’un magazine de mode datant de la Belle Epoque. C’est un vrai plaisir de parcourir ses pages et je souhaite en partager un extrait avec vous ce soir. Une petite fenêtre sur les usages mondains en 1898, qui vous donnera également un indice sur ce qui m’a occupée ces derniers mois et m’a tenue éloignée de ce blog. J’espère que ce petit texte vous amusera comme moi.

I feel it’s not that easy to come back after being away for such a long time. Of course, you can’t help but wonder if there will be anyone to read those words at the other end of the ethernet cable of Wi-Fi waves. Because sharing supposes a recipient. You’re unsure of what to say or how to say it. Should I explain? Should I start as if nothing happened with my latest project? I’ve decided in favor of going back smoothly, with something that would relate to what I talked about last summer. You might remember this beautiful gem I found at a backyard sale, the collection of a 1898 fashion & beauty magazine. It’s a real pleasure to browse and read and I’d like to share an excerpt with you tonight. Of course the magazine being in French, unless you can read this language you won’t be able to appreciate the original text. You will find an English translation after the scans, that I hope will be understandable. The language is probably a bit too modern, I lack knowledge in English from the end of the 19th century, but I hope it will still be enjoyable. A little glimpse of what they though was proper conduct then, and a clue as to what as occupied me those past months and kept me away from here.

To the english translation

Texte original / Original text :

English translation :

Parisian life

Usage

Civil and religious weddings

Without a doubt, everybody is supposed to know, and everyone think they know what is to be done, what we should do when we get married, when we give our son or daughter in marriage, or when we’re simply invited to a wedding. However, how many mistakes are done by those exact persons who think they’re extremely knowledgeable in the worldly usage! It occurred to us that it would be useful and pleasant for our readers to remind them what they, their husbands and their sons must do, because it is usually women who are the guides and advisors in wedding ceremonies.

The civil wedding usually happens the day before the religious wedding. The fiancé go pick his bride at her parents’ home. She gets in the car with her parents, where she has the place of honor. The fiancé follows in a second car with his family. The bride and groom’s four witnesses then take a seat in cars supplied by the bride’s father. Besides, all of a wedding’s expenses are at the charge of the bride’s father. The bride enters the city hall with her father; the groom’s mother enters with him.

After the ceremony, the newlyweds exit together from the city hall and the husband brings the young woman to her car, where her parents are waiting to take her home. The husband goes with his father and mother, as he did on their way in.

Depending on the young couple’s wealth, even if the civil marriage is free, it is customary to give something to the city hall lads; this is the groom’s responsibility.

The religious wedding is the biggest ceremony. It occurs, most of the time, the day after the civil wedding. The guests, either through a letter or through vocal invitation, go to the bride’s parents place. Of course, the groom and his family arrived there first. The bride, who appeared at the last moment with her father and mother, goes into the first car. The groom follows in the second car with his own parents. The witnesses are in the third car. Young girls, even when there are two of them, shouldn’t go alone in the same car as men, except when they’re close family.

In the church, the bride goes with her father; the groom follows with his mother; then come the bridesmaids and best men, the witnesses and the guests. It isn’t necessary, of course, to remind you that ladies take the left arm of their partner. The father of the bride leads her to her place.

After the ceremony is over, the couple, together with their parents, receives their guests in the sacristy. Then the bride’s father usually offers a brunch at his house. The couple gets alone in their car, which should be, if possible, a coupé.

Bridesmaids and best men are chosen among brothers and sisters, cousins and intimate friends of the bride or groom. They are introduced to one another during the contract evening. The day after, the best man is to pay a visit to his bridesmaid family. The day of the religious wedding, the best man will go take his bridesmaid at her house, with a car. The same morning she would have received from him a pink bouquet with lace and white ribbons. In the company of an older man and lady, they will go to the bride’s place. The best men’s duty is to take care of the guests at the church and seat them properly.

The closest relatives of the bride among the bridesmaids and best men take care of the charity. The young man offers his right hand to the young lady, she takes it with her left hand and rests on it. The best man will carry her bouquet in his left hand. In the purse presented to the guest by the bridesmaid, only silver coins should fall.

During the week following the ceremony, the best man will pay a visit to his bridesmaid, in her family.

3 Comments

Filed under books

Trouvailles de brocantes n°1 / Lucky founds n°1

Ces derniers mois je me suis mise à faire des brocantes. Ca faisait un moment que ça me tentait, et j’ai eu la chance qu’il y en ait près de là où je passais mes week-ends. Vu que j’y cherche notamment de vieux patrons ou de vieux magazine et autres livres de couture, j’ai envie de partager mes découvertes ici. Ma première expérience “shopping de vieilleries” a eu lieu le jour de la fête des mères. Nous étions allés déjeuner chez ma mère, et voilà-t-y pas qu’en arrivant dans sa ville je vois un gros panneau “Brocante – dimanche 29 mai”. Nous sommes donc allés y faire un tour en famille après le repas en abandonnant le chéri, pas branché vadrouille au milieu des étals, au canapé et aux bras de Morphée. Ce qui fut une excellente idée car j’ai eu la chance de tomber sur ces deux merveilles.

The past couple of months I’ve been doing a few garage sales. I’m not a regular visitor of yard sales and flea markets, but I’ve been thinking about it more and more lately. Seeing all the gems people find at such sales (especially in the US it seems) has motivated me to go and look for old sewing related things. I was lucky to have several of such sales organized where I was spending time during the week-ends. My first “hunt” was on French Mother’s day, on May 29th. We went to have lunch with my mother, and just as we arrived in her town we saw a big sign for a yard sale happening just that day. We did a little family trip there after eating, and I have to say it was an excellent idea, as I came back with two wonderful items!

Merveille n°1 / Wonder n°1

Une gravure tirée de la Mode Illustrée, avec son cadre. Le cadre n’est pas en état neuf mais il fait son office de protection pour le moment. Je vais voir si j’arrive à le nettoyer un peu ou si je le change. Je la vois bien accrochée au mur dans mon coin atelier. ^_^

This engraving (which I got with the frame) is from the old French magazine “La Mode Illustrée”. The frame isn’t in the best shape but it’s useful as a protection for the plate. I’ll see if I keep it or not. I think this would be lovely hung on the wall of my sewing corner. ^_^

Merveille n°2 / Wonder n°2

 

Une compilation du magazine “Le journal de la beauté” allant du 28 novembre 1897 au 1er novembre 1898. Il n’est pas au mieux de sa forme car la reliure est abimée et certaines pages sont pliées ou déchirée, mais ça reste un véritable trésor !

This is a collection of magazines called “Le journal de la beauté” (“Beauty magazine”) going from November 28, 1897 to November 1st, 1898. The binding is a little damaged and some pages are folded or have small rips, but it’s a real gem!

Lorsque j’ai vu ce grand livre au format inhabituel gravé d’un “1898″ sur la tranche, j’ai tout de suite pensé aux volumes reliés des magazines de mode. Et oui, c’était bel et bien ça ! J’étais ravie.

When I saw this big book with its unusual size and the year engraved on the edge, I instantly thought of the old fashion magazines collections I had seen at antique bookshops. And I was right! I was so happy when I opened it.

J’ai été conquise au premier regard. Toutes ces illustrations, ce texte désuet, c’est génial ! Je compte le découvrir petit à petit et le savourer un moment, en me régalant de belles toilettes et d’un aperçu de la société de l’époque.

It was love at first sight. All those drawings, the old-fashioned texts and pieces of advice, it’s just perfect! I intend to take my time and fully enjoy this book, picking little bits of texts here and there, savoring the insights of what life was at that time and the wonderful outfits.

Il y avait même un cadeau bonus caché à la fin du livre : une double page tirée du Petit Echo de la Mode, datant vraisemblablement des années 30 d’après le style vestimentaire (ceci dit je peux me tromper, je ne suis pas une spécialiste de cette époque). Je n’ai pas de photo, je l’ai découvert après coup. Ce sera pour une prochaine fois !

And as if this wasn’t enough, I found a small bonus hidden at the end of the book: a piece of paper taken from “Le Petit Echo de la mode”, which seems to be from the 30s (although I’m no specialist of this time period, so I could be wrong). I don’t have any picture of it yet, I found it afterwards. I’ll show it later.

Et cela m’a coûté en tout et pour tout, tenez-vous bien… 3 euros ! Habituée aux prix d’Ebay ou à ceux des quais, je n’en suis pas revenue. Je suis bien contente de ces trouvailles. Le seul problème c’est de trouver où ranger ce livre superbe mais très grand et un peu fragile. ^^; Et le deuxième effet kiss-cool c’est que ça m’a motivée pour faire le tour des brocantes, au grand dam de mon chéri. Même si je me suis dis que c’était peut-être la chance de la débutante, et que je ne trouverai pas forcément des trucs chouettes à chaque fois (pour le moment j’ai toujours trouvé quelque chose, même si ça n’a pas été aussi spectaculaire).

The best part of this is that the whole lot cost me… 3 euros! Since I’m used to prices on Ebay or specialized shops in Paris I just couldn’t believe it. I’ve been so lucky!! I’m really happy I found those items. The only problem is to find where to put this wonderful but huge and fragile book. ^^; Of course this got me totally hooked on yard sales and I after that I wanted to go to more, even though I knew I probably wouldn’t get that lucky each time. We have an expression for this in French that says it’s beginner’s luck. I’ve done other sales since this first one and for now I’ve always found something interesting, although I have to admit not as impressive and uncommon as this book. But this will be the subject of a future post.

3 Comments

Filed under books

Nouveaux livres dans ma bibliothèque / New books

Bonjour ! Avant de partager avec vous mes projets en cours, j’avais envie de vous faire découvrir mes derniers achats de livres japonais. Apres avoir résisté lorsque je les ai feuilleté au Japon, puis pendant des mois ensuite, j’ai fini par craquer lors de leur sortie en France. Eh oui, il s’agit d’ouvrages nippons traduits en français ! Voici mes modèles préférés de ces deux ouvrages.

Before sharing my current projects with you I thought I’d show you pictures from my last japanese books. Or should I say french book? Those are actually popular japanese sewing books that have been translated and released by french editors.After being able to resist them in Japan and for months since, I finally gave in when they appeared in France. Here are my favourite pieces from those two books.

~~~~~~~~~~~~

Lisette

Cela fait un moment que je l’ai acheté, et vous avez déjà vu le sac qui en est tiré.
I got this one a few months ago. The bag I posted about before is made from it.

~~~~

C’est pour ce tablier que je l’ai pris, je suis complètement fan. Une version test est en cours depuis des mois, il faut que je la termine.
I got the book because of this pattern. I’m so in love with this apron (which would make a great skirt too)!

~~~~

Le fameux sac / The bag

~~~~

~~~~

Une anecdote rigolote : la couverture française reprend une photo du livre, où l’on voit une japonaise, alors que la couverture japonaise originale montre des pièces de patron avec du texte français. Ironique, non ?

What thing I find funny: the original (japanese) cover shows patterns pieces with writings in French. And for the french version, they changed this to show a japanese girl. Isn’t it ironic?

~~~~~~~~~~~~

La couture au féminin (titre original : “feminine wardrobe”)

Celui-ci est tout récent. J’ai attendu avec impatience le jour de sa sortie à partir du moment où j’ai appris qu’il allait arriver par chez nous. Si j’avais pu je serais allée l’acheter le jour même ! ^^;
This one is very recent, it just got out last Saturday. I was really excited when I heard it was going to be released in France.

C’est le modèle de couverture qui m’a finalement fait craquer. J’adore cette robe, je la trouve extrêmement féminine et très jolie.
The cover dress have been tempting me for a very long time. It’s my favourite from the book.

Cette photo montre une robe similaire, avec des manches plus longues. J’ai voulu l’ajouter car je la trouve très jolie et poétique.
This is a picture I like of a similar dress. The sleeves are longer. Isn’t this picture poetic?

~~~~

~~~~

~~~~

Le haut de cette robe est fait en bord côte. J’aime bien l’idée, ça permet un haut ajusté, et le contraste des matières doit être sympa.
The top part of this dress is made from a knit fabric.

~~~~

~~~~

Le livre donne 7 patrons de base et 3 vêtements pour chaque patron. Les différences sont surtout au niveau de la longueur, des manches ou de petits détails.
This book gives you seven basic patterns and explains how to make three garments from each, most of the time by changing the length, sleeves or small details.

5 Comments

Filed under books

Spotted: Robes de mariées et couleurs françaises

J’ai récupéré ma machine à coudre ! \o/ Et bien entendu ce sur quoi j’ai travaillé depuis ne nécessite pas de machine… Quelle ironie ! Aujourd’hui j’ai envie de partager deux livres aperçus à la Fnac vendredi soir. D’après Amazon ils sont sortis en octobre, mais je ne les avais pas vu auparavant.

Tout d’abord un autre ouvrage signé Teresa Gilewska, auteur de la série “Le modélisme de mode” chez Eyrolles, dont j’ai montré les deux premiers tomes la semaine dernière. J’ai trouvé ça assez marrant qu’elle sorte un nouveau livre juste au moment où je craque sur les premiers. Malheureusement tous les exemplaires étaient emballés dans un film plastique, donc je n’ai pas pu le feuilleter. Voici ce que dit la quatrième de couverture :

La réalisation d’une robe de mariée, rêve de toute femme, et bouquet final de tout défilé, est ici expliquée jusqu’au moindre détail de finition. Chaque modèle a été spécialement conçu par Teresa Gilewska pour présenter une ou plusieurs spécificités de construction des principales lignes de robes : droite, évasée, à remontées, à volants, etc. Jupons baleinés, bustiers, traînes et drapés n’auront bientôt plus de secrets pour vous. Vous pourrez expérimenter un grand nombre de techniques selon une méthode éprouvée, clairement exposée, où croquis, photos et dessins permettent de visualiser chaque étape. Une large partie des modèles étant combinables entre eux, vous serez à même de réaliser sur mesure, par moulage ou à plat, les patrons d’un grand nombre de styles de robes ; et au-delà de donner forme à une création entièrement originale, reflet et écrin d’une personnalité tout aussi unique.

Il semble donc que l’ouvrage décrive toutes les étapes de la création, du patron (dessiné à plat ou par moulage) à la confection. Le deuxième tome du modélisme de mode mentionne déjà la confection des patrons de bustiers et de traines, j’espère que ce nouveau livre ne reprend pas ces éléments, ça serait un peu dommage pour qui possède les précédents (même s’il est forcément plus détaillé). Je suis vraiment curieuse de ce qu’il y a à l’intérieur, j’espère pouvoir y jeter un œil rapidement.  En plus vu que ce livre mentionne le titre “Les spécialités du modélisme de mode”, cela semble indiquer qu’il n’est que le premier d’une série plus spécialisée que les 4 premiers tomes du modélisme de mode… Ca serait intéressant ! A votre avis quelles pourraient être les spécialités suivantes ?

Ce deuxième livre est en fait la traduction française d’un livre japonais : フランス色の布で作るバッグと小物. Comme son titre l’indique il est très inspiré par les tissus français, et comme son sous-titre l’indique il donne des patrons de sacs, accessoires (il me semble me rappeler avoir vu un chapeau notamment) et petits objets pour la maison. Ca n’est pas le genre de projets que je recherche, mais je pense que dans ce genre ça doit être un ouvrage assez intéressant. Le livre est découpé en sections par type de tissu : toile de Jouy, tissus de Lyon, motifs floraux parisiens (et j’en oublie sûrement). Il semble y avoir un peu de texte pour parler des tissus en eux-mêmes, ce qui est agréable. Egalement deux pages sur la fin qui parlent de deux musées du tissu en France. Je n’ai retenu que le Musée de la Toile de Jouy à Jouy en Josas que j’ai bien envie d’aller visiter.

I got my sewing machine back yesterday! And of course I didn’t need it for the project I worked on today… Sorry for the lack of English translation in today’s post, but I’m talking about two new french books I saw in the bookstore on Friday, and I’m not sure it would be of interest for English speaking readers…

Comments Off

Filed under books

New toys!

Nous sommes allés faire un peu de shopping dimanche soir (vive les centres commerciaux ouverts le dimanche, c’est quand même super pratique) et vu qu’il me restait des sous de mon anniversaire j’ai décidé de me faire un petit plaisir : je me suis acheté des bouquins de couture/mode ! ^_^ Ca faisait pas mal de temps que j’en avais envie, et en plus pour une fois ils avaient un livre sur la mode des années 50 !

We went shopping Sunday everyning and since I had some birthday money left, I decided to make myself some presents: sewing related books! ^_^ I was so happy to finally find a book about 50′s fashion in a bookstore!!

Comme vous le voyez j’ai craqué sur les deux premiers livres du “modélisme de mode”, sur la coupe à plat. J’ai lu pas mal de bonnes critiques sur Internet, j’espère qu’ils seront aussi chouette que ce que les gens disent. Pour le moment je les ai juste feuilletés rapidement. Certains modèles montrés pour illustrer les transformations du patron de base sont quand même un peu bizarres ou datés 80′s à mon goût (c’est peut-être aussi le dessin qui fait ça), mais bon le but n’est pas d’appliquer les modèles à la lettre mais plutôt de savoir comment faire ce qu’on veut faire, alors on verra à l’usage ! Le premier livre pose les bases, et traite des hauts (avec détails sur les manches et les cols), des jupes (avec détails sur les poches) et de la doublure. Le deuxième livre aborde lui les vestes, capes, manches raglans, manches kimono, pantalons, capuches, bustiers et traînes. J’aime bien le fait qu’il parle également de la gradation, même si j’aurais peut-être aimé un peu plus de détails (on verra si je m’en sors).

If you read this in English you probably can’t  read French, so let me describe the two books at the bottom: they’re flat pattern making books. The first part is about shirts (with details about sleeves and collars), skirts (with details about pockets) and linings. The second part is about transformations and talks about jackets, pants, raglan sleeves, kimono sleeves, hoods, capes, bustiers and overskirts. I like that the second book talks a little about grading (I wish it were a little more detailed, but it will give me some basis). I read very good reviews of those books online, I hope they’re as good as people say and they will help me with pattern making! Some of the pieces shown (to learn how to transform your basic pattern depending on what you want to do) are a little weird and too 80′s looking for my taste, but this book is not about making things exactly the same as shown, so I guess it should be okay.

Et surtout, véritable raison de notre séance shopping, nous avons ramené un jouet un peu plus gros qui vous sera utile : une imprimante multi-fonction ! Ce qui signifie la fin des photos pas forcément terribles à chaque fois que je veux partager un extrait d’un livre avec vous ! Une fois que j’aurais fini de poster les photos déjà prises, vous aurez droit à des vrais scans. ^_^ Je suis vraiment contente d’avoir enfin récupéré un scanner (j’avais laissé le mien à ma famille en partant au Japon).

And, we also got another new toy, which will be usefull to you readers: a printer-scanner combo! I’m so happy, I finally have another scanner (my family kept mine when I left for Japan)!! Which means no more crappy photos of the books I want to share with you! Once I finish with the pictures I’ve already taken, I can share real scans with you. Isn’t that great?

Comments Off

Filed under books